A la une

DANS L’AIR DU TEMPS

Possible, la réhabilitation des burons reste très encadrée par la législation montagne

C’est toujours avec un vif intérêt que l’Association pour la Sauvegarde des Burons du Cantal voit se réaliser des projets privés ou publics de restauration de burons. Cela demande de sérieuses motivations pour vaincre pas mal d’obstacles.

L’engouement retrouvé pour ces bâtiments d’estive est le signe d’un attachement à nos montagnes et une envie réelle de retour à la terre notamment pour des citadins et la préservation du patrimoine Cantalien.

 

Face à la demande d’achat ou de restauration de burons, de plus en plus de propriétaires de « Montagnes » ont pris conscience de la valeur des bâtiments d’estives désormais non utilisés pour le pastoralisme. Malheureusement beaucoup sont en mauvais état et peu accessibles.

 

Aujourd’hui encore l’offre de burons mis en vente reste faible sur l’ensemble du Cantal alors que la demande est de plus en plus forte. On ne peut qu’encourager les propriétaires de burons, granges d’altitude, védélats même en ruines à envisager de les mettre en vente.
L’Association pour la Sauvegarde des burons du Cantal reste à la disposition des propriétaires pour les accompagner dans leurs démarches de mise en vente en lien avec les agences immobilières et les Office notariaux.

 

Quant aux acheteurs potentiels l’association peut prodiguer des conseils et parfois diriger vers des biens en vente. A savoir toutefois qu’une nouvelle destination d’un bâtiment agricole d’estive doit répondre à des exigences législatives contraignantes et a des autorisations particulières. 

 

Ces dernières années des amoureux des burons ont franchi tous les obstacles. Des dizaines de burons ont été restaurés. Que du bonheur pour la sauvegarde du patrimoine emblématique du Cantal !


Photo : reconstruction en cours été 2022 du buron de Tournel (secteur de Mandailles/Puy-Mary)

Possible, la réhabilitation des burons reste très encadrée par la législation montagne Burons, Cantal, Cézallier et Aubrac Fête de l’estive. Exposition à voir : "Burons et estives du Cézallier" Parution du beau livre "Là-haut, de pierre et de Ciel, les burons du Cantal Les burons, l’habitat fromager des montagnes du Cantal Le buron de Margemont (Molèdes) retenu par la "Mission patrimoine 2021" 1984-2021 : une association patrimoniale devenue incontournable Balade chantée : ode aux buronniers L’hommage aux buronniers : circuit-rando à Pailherols Procurez-vous la carte "Route des burons du Cantal" Marcel Besombes transmet la présidence à Michel Fregeac Burons du Cantal, histoires d’hier et rencontres d’aujourd’hui Réhabilitation de la cave fromagère de La Béliche et de ses abords Le chemin des estives d’Anglards-de-Salers Une collecte de souvenirs de buronniers… pour ne pas oublier Genèse d’un monde pastoral et du système d’estive sur la planèze méridionale du Plomb du Cantal A la découverte des burons Parution de la carte de randonnée « Ma montagne » L’oeuvre-hommage aux buronniers inaugurée à Pailherols Une étude technique originale d’un buron du 19ème siècle Le sentier du petit pâtre Retrouvailles des anciens buronniers le 23 septembre 2015 Burons en Résistance Un poème de Félix Daval sur les burons mis en musique par le groupe occitan "Qu’es Aquo" Fête de l’Estive : montagnes, troupeaux et traditions à l’honneur Lancement d’un inventaire des burons
auprès des maires du Cantal
Quand les jeunes de l’Institut médico-éducatif de Marmanhac fabriquent la maquette d’un buron Les burons : héritiers d’une longue histoire Une famille joue à un jeu télévisé pour la sauvegarde des burons Un SOS face à la rareté des aides Estives et burons du Cézallier attire 600 visiteurs à Anzat-le-Luguet